Faut-il être une entreprise pour contribuer au développement de l’agriculture saharienne ?  

mai 22, 2015 Aucun commentaire »
Faut-il être une entreprise pour contribuer au développement de l’agriculture saharienne ?   

La contribution au développement agricole des Régions du Sud du pays est fondamentale pour tous les algériens.

Plusieurs cadres fonctionnaires de l’agriculture en retraite à l’Age légal  (60 ans) et d’autres professionnels, disposant d’un capitale expérience  professionnelle et de spécialités agricoles diverses ont formulé leur souhait pour contribuer dans ces régions. à savoir :

  • Amélioration de la production de céréales.
  • Amélioration de la production laitière.
  • Amélioration de la production du poulet de chair.
  • Production plants arboricoles et phoenicicoles.

Pour la réalisation de ces objectifs de souveraineté et de sécurité alimentaire, il est retenu plusieurs actions immédiates et particulièrement :

  • Ouverture de forage par concession.
  • Energie électrique ou solaire.
  • Ouverture de piste.

Ces pionniers professionnels ont constaté que l’Etat a mis en place un dispositif de soutien qui ne réponds pas aux conditions sahariennes, car creuser un forage en Mitidja revient à 1 000 000 da alors qu’à Ouargla ou à Ghardaia  , il revient à 8 à 10 000 000 de Da.

Pour la demande des crédits auprès de la BADR ,il est signifié que l’apport personnel de 20 % de la valeur du projet est obligatoire pour obtenir le Crédit Attahadi.

Pour ce faire et pour mettre en valeur cette  expérience professionnelle. Ces gens ambitieux méritent d’être aidés par l’Etat dans leur démarche à savoir :

  1. La possibilité de faire par la wilaya un forage collectif pour deux ou trois concessions dont la gestion se fera sous forme associative.
  2. Suggestion ou amendement dans le dispositif de soutien au développement agricole particulièrement pour les régions du Sud de faire une exception pour l’obtention de Crédit Ettahadi SANS apport personnel.

Les conditions actuelles d’octroi de crédit par les Banques ne sont pas attrayantes pour les Ingénieurs et professionnels qui sont  contraints de se concentrer au Nord du pays.

Les américains ont développé la Californie et d’autres régions américaines difficiles  en mettant en place une stratégie de développement agricole basée essentiellement sur une batterie de mesures incitatives aux pionniers.

Le dispositif de soutien actuel mis en place par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural est avantageux uniquement pour le Nord du Pays.

le développement agricole du Sud du pays nécessite une autre réflexion qui doit être basée sur l’incitation à venir travailler au SUD pour tous les algériens porteur de projet de souveraineté et de sécurité alimentaire.

Le développement agricole au Sud par les Entreprises n’est pas à écarter néanmoins leur objectif de production devra être axé prioritairement sur la souveraineté et la sécurité alimentaire du pays qui permettent de réduire la dépendance étrangère.

On importe beaucoup de produits agricoles  qui pèsent lourdement sur la facture alimentaire.

Articles liés

Les commentaires sont fermés.